Relanges Bio

 
 

15 ième    Rencontre de l’Agriculture Biologique, des Alternatives Ecologiques et de la Solidarité

N’hésitez pas à consulter régulièrement notre site ainsi que la page Facebook

 

 Programme 2021: Voir dans la rubrique Relanges « animations et conférences »

 

Les rendez vous de Relanges Bio

Revoir les conférences  du 12 au 16 avril 2021

Conférence  du lundi 12 avril 

Intervenant : Philippe HENRY

Président de l’Agence bio, président de la commission « Economie et partage de la ressource en eau » à l’Agence de l’Eau Rhin Meuse

Gérer la qualité et la ressource en eau

Au travers de l’agriculture bio

Le changement climatique c’est maintenant.

Comment intégrer dans nos pratiques l’économie et le partage des ressources en eau ?

 Lien vers la conférence: (Relanges Bio) Gérer la qualité et la ressource en eau au travers de l’agriculture bio – YouTube

_____________________________________________________

Conférence  du mardi 13 avril 

  Intervenant : Pascal CORRADINI

 Enseignant, membre d’Epinal en transition, Cigales, Cooper’actifs.

 Vis la coopération que tu veux voir dans le monde !

La coopération entre les hommes me semble être une des grandes clés d’un monde vivable et durable. Aussi, je pense que pour réussir à coopérer avec l’autre, les autres, il est nécessaire de tisser jour après jour, des liens de confiance mutuelle, des relations saines ! Or, comment imaginer vivre cette confiance dans un monde de compétition ? Sans doute en mettant en place, petit à petit, en sortant de nos zones de confort et aussi joyeusement, de plus en plus de coopération dans nos vies ! C’est ce que je m’efforcerai de vous présenter tout au long de cette conférence, à partir de mes vécus d’animation, d’expérimentation d’outils collaboratifs et éthiques, au sein de différents collectifs de transition et avec mes étudiants.

Lien vers la conférence : (Relanges Bio) Vis la coopération que tu veux voir dans le monde ! Par Pascal CORRADINI – YouTube

____________________________________________________

Conférence  du mercredi 14 avril 

  Intervenant : Michel DEVOILLE pour le CCFD Terre Solidaire

La préservation des semences traditionnelles : un enjeu majeur pour des communautés d’Afrique du Sud et de Thaïlande »
Retour sur voyage d’immersion : Ecologie et spiritualité un nécessaire retour à la terre en Afrique du Sud du 19 octobre au 2 novembre 2019 avec l’association Earthlore.
Ce voyage nous a permis de découvrir la spiritualité par d’autres axes que la religion catholique. La première semaine nous nous sommes reconnectés à la terre mère et à nos ancêtres
Earthlore nous a proposé la première semaine les 5 pratiques ancestrales des sociétés traditionnelles qui sont : la prière, la découverte de la puissance des mythes, le chant, la danse, les rites sacrés.
Puis la deuxième semaine nous nous sommes rendus à Elukwatini où se tenait un marché aux graines sur deux jours. Ce lieu n’est pas mercantile mais plutôt un lieu d’échange de graines natives, de boutures et de savoir-faire et le tout dans la bonne humeur avec beaucoup de chants et de danses comme savent le faire les africains.

Lien vers la conférence : (Relanges Bio) Présentation des semences traditionnelles Afrique du sud et Thaïlande – YouTube

_____________________________________________________________

 

Conférence du jeudi 15 avril 

Intervenant ; Jacques CAPLAT Agronome et Anthropologue

Quelle agriculture pour sauver le climat.

« L’agriculture est à la fois une victime et une cause du dérèglement climatique. À l’échelle mondiale, elle représente directement 25% des causes humaines de l’augmentation de l’effet de serre. Mais elle est également fragilisée par les dérèglements. Par chance, il est possible de modifier les pratiques et de transformer ce problème en formidable atout pour le climat : agir sur un quart des émissions aurait un impact considérable. De plus, les pratiques qui permettent à l’agriculture de mieux s’adapter aux changements en cours sont les mêmes qui réduiront ou supprimeront les émissions : remplacement des engrais azotés par des légumineuses, remplacement de l’élevage industriel par un élevage à l’herbe, relocalisation, semences paysannes évitant l’irrigation, etc. Il ne reste plus qu’à agir. »

   Plus d’Informations : https://www.ouiboss.com/profile/jacquescaplat

www.changeonsdagriculture.fr

Le lien vers la conférence: (Relanges Bio) Quelle agriculture pour sauver le climat ? Par Jacques CAPLAT – YouTube

____________________________________________________

Conférence du vendredi 16 avril 

  Intervenant : Gérard BOINON 

Paysan à la retraite et consultant au Conseil des droits de l’homme de l’ONU à Genève.

La Déclaration de l’ONU sur les droits des paysans-paysannes,

Un outil d’action pour les droits des paysans

Il est essentiel que les paysans et leurs organisations s’approprient La Déclaration de l’ONU sur les droits des paysans-paysannes. La Déclaration doit servir de base pour les luttes des paysans pour leurs droits. Elle est un outil global pour une réponse à toutes les violations des droits des paysans. Elle est aussi un outil de référence pour penser et établir des politiques et programmes de développement rural. Les paysans et leurs organisations doivent en faire leur « feuille de route » pour toutes leurs luttes actuelles et celles à venir.

L’objectif à atteindre est que chaque État l’intègre dans sa législation nationale, régionale, locale. La Déclaration est donc source d’inspiration politique pour toute décision concernant la vie des paysans, dans tous les domaines de leur vie.

Elle est aussi un outil de pression concernant toute discussion politique concernant le monde paysan. Pour peser sur les politiques et les instances de décision, il faut mener un travail de plaidoyer : faire connaître La Déclaration, son contenu, ses implications concrètes pour les paysans, leurs familles, leurs communautés. Les paysans ont leur Déclaration, proclamée par la plus haute instance de l’ONU, l’Assemblée générale. Il leur appartient d’agir pour que leurs droits soient respectés, protégés et mis en œuvre.

Pour plus d’informations : https://www.infogm.org/6589-droits-des-paysans-vers-declaration-nations-unies

Lien vers la conférence : (Relanges Bio) La déclaration de l’ONU sur les droits des paysan·ne·s Par Gérard BOINON – YouTube

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Affiche Relanges Bio 2021 :  

 

 

 
 
 
 
 

STRUCTURES PORTEUSES                                            

-            Le Groupement des Agriculteurs Biologiques des Vosges (GAB 88) regroupe 80 adhérents, dont 70 actifs (plus de la moitié des fermes bio), et a comme principal objectif la promotion de l’agriculture biologique

-            L’association du Marché Biologique de Bleurville (MBB), créée en 1997 (régie par la loi 1901) à l’initiative de producteurs et de transformateurs biologiques, organise un marché le premier samedi de chaque mois et participe à diverses manifestations locales. Son but est de faire connaître les produits et les enjeux de l’agriculture biologique, dans le cadre d’un échange entre producteurs et consommateurs.

-            Le Foyer rural de Relanges

L’association Foyer Loisirs et culture créée en 1977 (régie par la loi 1901) compte 50 adhérents. Elle est affiliée à la FNFR et FDFR. Le Foyer Rural est un élément important d’animation et de développement de la société Rurale.

Ses buts sont de promouvoir, d’exercer et de développer :

       – des activités de temps libre (récréatives, culturelles, sportives…)
       – des activités concernant la commune et la vie locale
      – de renforcer la solidarité morale, l’esprit de compréhension mutuelle et d’entraide en milieu             rural
      – d’encourager l’innovation et les actions d’éveil au développement rural

 

 

Le Groupement des Agrobiologistes des Vosges, l’Association du Marché Biologique de Bleurville, le Foyer Rural de Relanges avec le soutien actif de la municipalité de Relanges veulent réunir des producteurs, des consommateurs de produits naturels, des acteurs du développement durable (énergies renouvelables, habitat écologique) et des militants associatifs.

Ce projet, qui se veut différent d’une simple foire commerciale, a aussi pour but de favoriser les échanges et l’information.

Plus de 100 stands seront installés dans les rues du village. Des conférences, et des animations ponctueront les deux journées.

Par la gratuité de l’accès à cette manifestation, les organisateurs souhaitent aussi faire de cet évènement une vraie fête populaire. 

Objectifs de la manifestation

Promouvoir la production, la transformation, la commercialisation et la consommation de produits issus de l’agriculture biologique dans le respect de l’homme et de l’environnement.

Présenter aux visiteurs la filière « Bio » sous ses aspects informatifs, conviviaux et pédagogiques (conférences, expositions, repas, animations, visites de fermes bio…).

Contribuer au développement de l’économie rurale locale.

Regrouper les associations œuvrant dans le domaine de l’agriculture durable, de l’environnement, des économies d’énergies, des énergies renouvelables, du développement solidaire, des droits humains et du lien social, afin de leur offrir un lieu d’échange, de débat, et de connaissance mutuelle.

Favoriser la prise de conscience de la population par rapport aux enjeux liés à la sauvegarde de l’environnement.